folk minimaliste métissé

photoantacantoweb-5                                                                                                                                               © Framboise Esteban

Des mélodies qui viennent de très loin. Voilà la matière première du spectacle proposé par le duo Antacanto. Des caraïbes aux andes, ce sont des chants ancestraux qui font hérisser les poils et partent à la recherche de notre humanité commune.

Les deux musiciens (Anne-Sophie Terral et Gabriel Jordan) les ont transformé et pétri avec leurs propres influences. Du rock ils ont gardé l’intensité, de la musique classique une certaine pureté. Et du jazz des dissonances et des notes inattendues.

Emmené par deux voix entremêlées, une kalimba, des guitares électriques et acoustiques, des touches percussions, Antacanto nous emmène dans un voyage qui parle de liberté et de grands espaces. Avec comme fil conducteur, la poésie des gens du quotidien et ses histoires de vie, de mort et d’amour.

Minimaliste et lumineux, Antacanto nous propose un folk métissé qui va à l’essentiel.

                                                                                                                                       

 

 

Publicités